Microsoft annonce un plan sur 5 ans pour améliorer l’accessibilité numérique

Microsoft, engagé depuis longtemps pour favoriser un numérique plus accessible, a annoncé un plan sur cinq ans pour améliorer l’accessibilité numérique et permettre une meilleure intégration des personnes en situation de handicap dans le monde professionnel. Le plan dégage ainsi trois priorités.

La première est de stimuler le développement de technologies plus accessible. Cela prend plusieurs formes, allant de nouvelles fonctionnalités ajoutées à Microsoft 365 jusqu’à l’amélioration de l’accessibilité de GitHub, en passant par le plus prometteur : l’intégration d’outils, d’instructions et de systèmes pour aider les développeurs à rendre leurs logiciels et services nativement accessibles. Microsoft prévoit aussi de lancer à l’automne un nouveau fonds, le « Low-Cost Assistive Technology Fund », visant à stimuler l’innovation pour réduire le coût d’accès aux technologies numériques dédiées à l’accessibilité.

La deuxième priorité est de rendre le marché du travail plus inclusif. Pour cela, Microsoft prévoit de collaborer plus intensément avec Teach Access. Cette dernière est une association réunnissant l’éducation, l’industrie et les organisations de défense des personnes handicapées, qui veut améliorer la compréhension de l’accessibilité numérique par les étudiants qui apprennent à concevoir, développer et construire de nouvelles technologies. Par ailleurs, l’entreprise lancera également la « Accessible University Initiative » afin d’améliorer l’accessibilité des salles de classes et augmenter le taux d’obtention de diplômes pour les étudiants en situation de handicap dans le domaine des STIM (science, technologie, ingénierie et mathématiques).

Enfin, la troisième priorité est d’améliorer l’inclusion au travail et dans le monde professionnel. Pour cela, Microsoft prévoit de mener plusieurs études sur le sujet à travers le monde, et va également élargir ses propres programmes d’embauches inclusifs ; le « Autism Hiring Program » inclura désormais la neurodiversité, la dyslexie et la dyspraxie, ainsi que les difficultés d’apprentissage. Dans ce cadre, Microsoft a également créé une équipe dédiée à l’amélioration de  l’accessibilité des outils, des programmes de formation et des contenus internes.