Le traitement réservé aux personnes handicapées pendant le recrutement de Pôle Emploi pour les JO soulève des interrogations

, ,
Logo de Pôle Emploi

Afin de combler les milliers de postes nécessaires pour la préparation des Jeux Olympiques de Paris l’année prochaine, Pôle Emploi a convoqué 20% des demandeurs d’emploi résidant en Île-de-France à des séances collectives d’information concernant les professions liées à la sécurité, selon un rapport de RMC. Plus de 93 000 demandeurs d’emploi ont participé à ces séances, quel que soit leur profil, sous peine de voir leur allocation chômage suspendue ou d’être radiés en cas de refus. La CGT Pôle Emploi a soulevé des préoccupations concernant les personnes qui ne correspondent pas aux critères requis, que ce soit en raison de leur proximité de la retraite, de la différence de domaine professionnel, ou de handicaps majeurs. Un exemple cité est celui d’une personne non-voyante convoquée à un atelier sur la sécurité. Interrogée par RMC, la direction de Pôle Emploi a affirmé ne pas être informée des natures spécifiques de ces handicaps parmi les demandeurs d’emploi, tout en maintenant que certains handicaps ne sont pas nécessairement incompatibles avec la pratique de ces professions. Étant donné que le projet de loi pour le plein temps, en cours d’examen au Parlement, confie à Pôle Emploi le monopole de l’accueil et du suivi de tous les demandeurs d’emploi, des questions se posent quant à la manière dont les personnes handicapées seront traitées.

https://www.yanous.com/news/actualite/actualite2310.html

Logo de Pôle Emploi

 

Enquête de satisfaction
Pour nous aider à améliorer ce site

Comment êtes vous parvenu sur notre site internet ?

Avez-vous trouvé facilement l'information recherchée ?

Avez-vous consulté les supports Média du site (Videos et Poscasts) ?

Avez-vous des commentaires ou des suggestions à formuler pour nous aider à améliorer le site ?